Mettons des mots sur ce qui arrive

Parce que nous nous sentons catapultés, soudain, dans un scénario qui nous semblait de l'ordre de la science-fiction. Parce que nous nous sentons vulnérables, mais aussi inventifs et attachés les uns aux autres. Parce qu'un tel épisode mérite évidemment d'être raconté, et que chaque voix peut y avoir sa part. Parce que même sidérés, même incrédules, nous sommes traversés par des questionnements, des observations, des espoirs dont nous devrions garder une trace.

 

Pour toutes ces raisons, et sans savoir quel écho ils rencontreront, nous vous proposons ces cahiers ouverts à tous, comme un point de ralliement entre nous, un endroit de partage de mots et de pensées.

Au moment de creuser ce petit point d'eau, nous ignorons quel débit il aura.

... Mais nous sommes sûrs d'être heureux de vous y croiser...


Cahier n°1

plumes et pensées inconfinables

Etat d'urgence, confinement, contrôle policiers ...

Sachons plus que jamais que notre mental et notre imaginaire n'ont pas à se soumettre, quand bien même nos corps patientent.

 

La poésie, la fiction, le dessin, la digression sont des actes de liberté !

 

 


Cahier n°2

anecdotes d'un étrange printemps

Tout nous paraît étrange depuis la mi-mars.  Inquiétant, certes, mais parfois aussi cocasse.

 

Avec humanité et sensibilité, avec humour, notons les situations improbables dont nous sommes témoins, la finesse soudain réveillée de notre observation, ces dialogues et scènes de vie que les plus culottés des scénaristes n'auraient peut-être pas osé mettre dans leurs films...


Cahier n°3

réflexions, analyses, interrogations

Comment ce moment tracasse-t-il nos méninges ? Quelles questions nous (re)posons-nous sur l'allure du monde et de nos vies, pour hier, pour aujourd'hui et pour demain ?


De là où nous sommes, depuis nos vies professionnelles et personnelles, qu'est-ce qui nous frappe au-delà de ce qui circule dans les médias et sur les réseaux sociaux ?

 

 

 

 


Cahier n°4

témoigner depuis les campagnes

Dans les livres d'histoire de demain, les documents seront probablement plus urbains que ruraux.

Que vous soyez aide-soignant(e), exploitant(e) agricole, commerçant(e), enseignant(e), retraité(e), élu(e) ... etc... vous souhaitez peut-être témoigner de votre quotidien bousculé, de difficultés et d'entraides, dire "comment ça se passe, en vrai", décrire ce qu'est cette crise sanitaire que nous traversons, dans nos réalités propres à la campagne gersoise.

 

 



"Aujourd’hui nul ne sait ce qu’il adviendra après l’épidémie ; mais une chose est sûre : si l’on parvient à modifier nos manières de raconter le monde, c’est qu’on sera capable de le changer ; c’est la même chose."  Lise Wajeman

Vous souhaitez contribuer à ces cahiers ?

Nous vous invitons à les consulter d'abord, si vous les découvrez.

Vous accédez aux contributions en cliquant ici et vous vous laissez guider.

La Maison des écritures lira vos contributions et les ajoutera au cahier de votre choix... en se réservant une possibilité de modération.

Une fois publié, votre document sera réellement "en partage" (copiable et téléchargeable par les internautes).

Si un autre document des cahiers vous intéresse, nous vous remercions de nous en faire part : nous vous mettrons en relation avec son auteur pour qu'il vous donne son accord avant toute utilisation.

Pour ce faire, pour toute question ou réclamation, ou pour supprimer votre document des cahiers, contactez-nous : contact@cahiers-partages.fr.

 

Les enfants et les ados sont accueillis à bras ouverts. Ils contribuent exactement de la même manière.

Leurs pages seront publiées dans des cahiers "rien que pour eux".


cahiers partagés des adultes

cahiers partagés des ados (+ou - 12-17ans)

cahiers partagés des enfants (jusqu'à 12 ans)